Un Morabity peut en cacher un autre…

el jadida presse
Un Morabity peut en cacher un autre…
 
·       Environ 1200 participants dont 233 femmes et 25 Marocains (dont 4 femmes).
·       52 nationalités représentées.
·       Distance totale à parcourir : 237 km. 
·       Nombre d’étapes : cinq étapes chronométrées, et une étape solidarité qui n’est pas comptabilisée dans le classement mais qui reste obligatoire.
·       Evènement placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI pour la 23e année consécutive.
 
 A l’issue des contrôles techniques et administratifs qui se sont déroulés la veille, le coup d’envoi de la 32e édition du Marathon des Sables a été donné ce dimanche 9 avril. Ils étaient 1167 concurrents – dont 233 femmes – de 52 nationalités à se présenter sur la ligne de départ de cette nouvelle édition dont la première étape, distante de 30,3 km, a été disputée entre les localités de Timgaline et Ouest Aguenoun N’Oumerhiout, dans la province de Tinghir.
Mohamed El Morabity s’impose devant son aîné Rachid
Cette première étape a été marquée par une « petite surprise » chez les hommes avec la victoire de Mohamed El Morabity (2h 10 min 36 sec) devant son frère aîné Rachid (2h 10 min 54 sec), tenant du titre et quadruple vainqueur de l’épreuve. Le cadet, dont c’est la première participation, a déjà confié qu’il n’était pas là pour faire de la figuration. Mais de là à le voir triompher à l’issue de la dernière étape…
Le concerné n’a d’ailleurs montré aucun signe de triomphalisme après avoir franchi la ligne d’arrivée avec 18 secondes d’avance sur son poursuivant, conscient qu’il ne s’agissait là que du parcours d’acclimatation : « Ce n’est que la première étape, le plus dur reste à venir ; on verra ! » concède-t-il en esquissant un petit sourire à l’endroit de son frère.
Six Marocains dans le top 10
Derrière les frères El Morabity, c’est le Marocain Abdelkader El Mouaziz qui est arrivé 3e après 2h 11 min 17 sec. Ont suivi : le Britannique Thomas Evans (2h 11min 58 sec), les Marocains Hammou Moudouji (2h 12min 54 sec), Abdelaziz Baghazza (2h 13min 07 sec), le Jordanien Salameh Al Aqra (2h 15 min 46 sec), le Britannique Andrew Symonds (2h 15 min 46 sec), le Marocain Samir El Akhdar (2h 15 min 49 sec) et l’Espagnol Miquel Capo Soler (2h 16 min 32 sec).
Aziza Raji dans le trio de tête
Chez les femmes, c’est la Suédoise Elisabet Barnes (vainqueur de l’édition 2015) qui a remporté la première étape en 2h 38 min 13 sec, devant la Française Nathalie Meauclair (2h 44 57 sec) et la Marocaine Aziza Raji qui a franchi la ligne d’arrivée après 2h 54 min 36 sec.
Aziza, qui porte les espoirs marocains dans la catégorie femmes de cette épreuve, a déclaré à son arrivée qu’elle se sentait dans une excellente forme et qu’elle espérait faire mieux que l’année dernière. Pour rappel, lors de son premier Marathon des Sables, en 2016, elle s’était classée 5e… Une bien honorable place !
 
La deuxième étape, distante de 39 km, sera disputée ce lundi 10 avril entre Ouest Aguenoun N’Oumerhiout et Rich Mbirika.